WordPress est le système de gestion de contenu favori de millions de créateurs de sites web à travers le monde. Sa facilité d’utilisation, sa flexibilité et sa grande bibliothèque de thèmes et plugins font de lui un outil inégalé pour développer des sites web puissants. Cependant, pour maintenir la sécurité, la performance et la compatibilité avec les dernières technologies web, il est essentiel d’effectuer régulièrement des mises à jour.

Préparation à la mise à jour de wordpress

Avant de lancer une mise à jour WordPress, il est primordial de préparer le terrain. Cette préparation est un gage de sécurité qui vous évitera bien des déboires.

Sujet a lire : Quelles sont les astuces pour prolonger la durée de vie d'un matelas gonflable ?

Première étape et non la moindre : la sauvegarde. Avant toute manipulation, assurez-vous de sauvegarder l’intégralité de votre site – cela inclut les fichiers, la base de données, les extensions, et les thèmes. Des solutions de sauvegarde comme UpdraftPlus ou BackupBuddy peuvent vous aider à automatiser cette tâche cruciale. Une sauvegarde régulière vous permettra de lire plus tard avec sérénité, sachant que vous pouvez récupérer votre site en cas de problème. Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur la mise à jour de WordPress ? Vous aurez l’opportunité d’en lire plus ici.

Vérification des mises à jour des extensions et thèmes

Si possible, effectuez une première mise à jour sur un environnement de test. Ainsi, vous pourrez détecter et corriger les éventuels problèmes avant de toucher à votre site en production.

Lire également : La recette de cocktail idéale pour les soirées estivales

Le jour J est arrivé, et vous êtes prêt à mettre à jour votre WordPress. Passez par le tableau de bord pour démarrer la mise à jour. WordPress vous notifiera de la disponibilité d’une nouvelle version. Il vous suffira généralement de cliquer sur un bouton pour lancer la mise à jour. Cependant, gardez à l’esprit que les mises à jour automatiques ne conviennent pas à tous les sites, notamment ceux qui utilisent des plugins ou des thèmes personnalisés.

Pour les utilisateurs avancés ou ceux dont le site ne peut être mis à jour automatiquement, la mise à jour manuelle est une option. Cela implique de télécharger la dernière version WordPress, de supprimer certains fichiers de la version actuelle, et de transférer les nouveaux fichiers via FTP.

Après la mise à jour de WordPress, procédez à la mise à jour de vos plugins et thèmes. Cela vous permettra de bénéficier des dernières fonctionnalités et améliorations de sécurité.