Un tourne-disque correspond à un plateau actionné par un moteur électrique. Il peut tourner à des vitesses différentes et sur lequel on pose le disque. Le tourne disque est doté d’un bras avec une tête de lecture pouvant se déplacer dans le sillon du disque. Les anciens tourne-disques « grand public » étaient sous forme de valise avec un couvercle amovible qui contenait le haut-parleur. L’appareil ne restituait les sons que dans une gamme plus ou moins réduite de fréquences qui sont assez suffisantes pour donner une plaisir d’écoute au public. Comment il fonctionne ? Quels sont les meilleurs modèles ? On fait le point.  

Le fonctionnement d’un tourne-disque

Un tourne-disque  est un appareil électronique permettant de restituer un enregistrement sonore conçu sur disques microsillons. Il comporte une platine tourne-disque, plusieurs haut-parleurs et un amplificateur.  La table de lecture ne comporte que les mécanismes d’entraînement et de lecture des disques. Il s’agit de la forme la plus courante de tourne-disques depuis les années 70. En général, il existe deux types de tourne-disques. Le modèle à entraînement direct et le modèle à entraînement par courroie. Le plateau tourne directement sur un moteur s’il s’agit des platines à entraînement direct. Ces platines sont les plus adaptées aux DJ. S’il s’agit des platines à entraînement par courroie, le moteur est placé sur le côté du plateau et il est généralement relié par une courroie élastique. Il n’existe donc pas de bruits de fond, car le moteur est éloigné des disques. Pour en savoir plus, cliquez sur ce site internet

Sujet a lire : La science derrière les plantes qui améliorent le sommeil et réduisent le stress

Comment choisir un tourne-disque ? 

Pour choisir un tourne-disque, il est important de passer en revue toutes les caractéristiques de ce matériel. Le modèle choisi dépend généralement de son intention d’écouter dans le confort de sa maison ou de faire jouer des disques en ville. Il faut prendre en considération la qualité sonore de la platine vinyle, la connectivité et la précision. Si on recherche un son authentique, il est possible de choisir une platine qui se branche sur une chaîne de qualité. On misera alors sur une platine classique dotée ou non d’un préampli phono. On peut aussi choisir une platine USB si on veut numériser les disques étant donné qu’on ne peut pas les rééditer en CD ou en version dématérialisée. Enfin, on doit alors vérifier ses composants : 

  • Le bras de lecture. 
  • La cellule et l’aiguille. 
  • Le moteur. 
  • Le plateau tournant. 
  • L’adaptateur. 
  • Le bluetooth. 
  • L’entrée casque. 
  • Le bouton ON/OFF. 
  • Le port USB. 
  • La sortie RCA. 

Les meilleurs modèles disponibles sur le marché

En tête de liste, on retrouve le modèle Audio-Technica LP120XUSB qui est une platine vinyle analogue doté d’un USB à entraînement direct. Il s’agit d’un choix judicieux, car il offre un lecteur platine silencieuse. Avec sa source externe, le bruit de fond est réduit lors de la lecture. Ce tourne disque comporte un câble de connexion RCA amovible et un éclairage LED. Le deuxième meilleur modèle le numéro PT-01. C’est un tourne-disque portable qui peut convenir aux débutants. Il réunit l’essentiel pour écouter des disques en toute liberté. Il comporte un port USB, une ligne RCA, une prise casque et un haut-parleur intégré. 

Cela peut vous intéresser : Comment choisir un service de mastering en ligne de qualité?